Nice : Mylène Farmer sera en concert au stade Allianz Riviera à Nice en 2023


30 août 2021
D'après les informations du journal Nice-Matin, Mylène Farmer a rajouté une date à Nice, où elle se produira le 29 juillet 2023.

Les équipes de Mylène Farmer avaient annoncé en juin dernier une nouvelle tournée de la très discrète chanteuse, mais à la surprise générale, aucune date niçoise n’apparaissait.

Les fans très tristes ont été entendus, puisque la tournée des stades 2023 de Mylène Farmer se conclura en France par un concert au stade Allianz Riviera.

Depuis 1989, Mylène Farmer, qui fêtera ses soixante ans en septembre, a réalisé sept tournées, en France, en Belgique, en Suisse et en Russie. En artiste complète, elle s’est spécialisée dans les concerts monumentaux, aux décors pharaoniques et aux chorégraphies millimétrées, qui, à chaque fois, créent l’événement.

En 2023, Mylène Farmer et sa troupe auront communié avec le public à Nantes, Genève et Paris pour deux concerts à chaque fois, mais aussi à Lille, à Lyon, à Marseille, à Bordeaux et à Bruxelles.

Cette nouvelle tournée, intitulée Nevermore, est, comme à l’accoutumée, nimbée de mystère pour l’instant. Un site web a été ouvert, sur lequel une bande-annonce très courte semble, pour certains, distiller un inquiétant message. On y voit en gros plan un œil de corbeau, dans lequel se reflète la silhouette de la chanteuse derrière des barreaux. Pas question ici d’envisager un passage par la case prison, mais plutôt un flashback. Cette image, c’est celle qui avait été choisie pour les affiches de la toute première tournée de Mylène Farmer, le Tour 89 (qui était alors passé par Fréjus). Ajoutons à cela l’intitulé de la tournée, Nevermore, qui signifie "plus jamais". C’est assez pour glacer le sang de nombreux fans.

En attendant d’avoir plus d’information, les 35 000 places seront en prévente le 1er octobre sur le site dédié, avant d’être mise en vente sur le site de l’Allianz Riviera et les réseaux de distributions habituels le 4 octobre.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article