Découvrez à quoi va ressembler le nouveau port de Nice


03 juin 2022
Le maire de Nice a présenté, ce jeudi soir, son projet de nouveau port. Les travaux pourraient débuter d’ici deux ans. La place île de Beauté sera, notamment, transformée.

Si on en croit la légende, tout serait né d’un café Cours Saleya en novembre dernier. Bettati croise Estrosi. Les deux hommes – dont les histoires politiques ont fait plus que bifurquer depuis quelques années – se parlent comme si rien ne s’était passé. Ou presque. Il paraît même qu’il pleuvait, c’est Bettati qui le dit.

Après? On vous fait l’histoire courte: Estrosi propose à Bettati de conduire sa mission sur la transformation du port. En deux temps trois mouvements, c’est plié. Un questionnaire, des rencontres avec les riverains, les comités de quartier, les acteurs économiques et les associations, des réunions de travail et voilà un rapport de 90 pages qui atterrit sur le bureau du maire. Et le projet a été présenté ce jeudi, en grande pompe, Quai infernet, en plein cœur du bassin lympia... en pleine campagne des législatives.

Le port réinventé, transformé, ça donne quoi? Une promenade autour du bassin lympia, ce port de Nice creusé dans la ville en 1749-1750.

Quai des Deux Emmanuels

Sur la circulation, le maire a tranché: la circulation sera conservée en requalifiant la voirie et les trottoirs et la circulation sur Stalingrad ne sera pas touchée. De grands arbres méditerranéens seront plantés tout le long du trottoir. Ces derniers seront élargis côté port pour pouvoir y installer des terrasses.

Le Quai des Deux Emmanuels Photos Ville de Nice.

Place île de Beauté

Elle sera transformée en véritable place à vivre avec 110 arbres et 1.150m² végétalisés. De larges espaces piétons permettront l’installation de terrasses. La rue Fodéré sera aussi réaménagée à la manière d’une trame verte.

La place île de beauté Photo Ville de Nice.

 

Quai Lunel

Il deviendra un lieu d’exposition d’œuvres d’art, comme un musée à ciel ouvert. Une criée sera aménagée pour les pêcheurs pour relancer la filière avec des bancs réservés à la "vente de poissons au cul du bateau" ainsi qu’aux maraîchers de la métropole.

Les terrasses du Quai Lunel pourront s'étaler côté port Photo Ville de Nice.

Quai Infernet

Une continuité urbaine et paysagère sera assurée entre le front de mer piéton, la jetée du phare et le port. Le parking de surface sera remplacé par un vaste jardin avec vue sur la Méditerranée, et des restaurants et boutiques seront installés sous un auvent. En termes de stationnement, le bilan sera positif, selon la Ville, il y aura 105 places supplémentaires, sous le jardin et au 5e sous-sol du parking Lympia.

Dans le volume sous le parking, 5.000m² seront dédiés à la création d’un centre culturel, technologique et scientifique "unique au monde" autour de la transition écologique: "le Pavillon Méditerranée", large espace pour des expositions immersives et sensorielles qui hébergera aussi une cité de conservation du corail. Enfin, la digue sera confortée. Ces travaux seront l’occasion de créer une digue à énergie positive unique en Méditerranée, productrice d’énergies renouvelables locales grâce à la mer qui alimentera le quartier du port, les infrastructures et les navires.

Une expérience immersive unique au port de Nice avec une corailthèque. Le Pavillon Méditerranée.

Quai Entrecasteaux

La cale des Pointus, ces beaux bateaux, symboles du patrimoine niçois et méditerranéen sera remis aux normes. La Mouette bénéficiera d’une salle de 100m² pour développer ses actions pédagogiques. L’espace sera végétalisé avec un espace piéton de détente et de bien-être et un espace de sport en plein air. 

De l'autre côté se trouvera la criée des pêcheurs, qui permettra aux locaux de vendre la pêche du jour "au cul du bateau".

Une criée pour les pêcheurs locaux avec la possibilité "d'acheter le poisson au cul du bateau"



Source : Nice Matin


Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article